Notre système immunitaire est constamment sollicité, c’est lui qui nous aide à lutter contre les péripéties du quotidien et les attaques extérieurs. On peut l’imaginer comme la police, et la douane. Si nous souhaitons renforcer notre système immunitaire, nous devrons agir d’une part, sur la bonne « santé de la police », et d’autre part sur « l’efficacité de la douane ».

Voici 10 petites astuces afin de prendre soin de la police de notre corps et ses barrières :

  1.  La vitamine C ! On peut boire un verre de jus d’orange comme d’habitude, mais l’idéal serait de manger au moins 2 kiwis le matin. Le kiwi est plus riche, 92 mg contre 53 mg dans l’orange.
  2. Manger des crudités ! eh oui la vitamine C est très sensible et se dégrade rapidement, autant en profiter au mieux.
  3. Faire une cure de probiotiques avant tout évènement, afin d’apporter une équipe de bonnes bactéries pour renforcer notre microbiote et donc notre barrière intestinale.
  4. Bien dormir avec une tisane de passiflore et valériane dans la soirée.
  5. Marcher au moins une demi-heure par jour : l’activité physique et de préférence en plein soleil, permettrait d’une part de garder la forme, et de synthétiser cette fameuse vitamine D.
  6. Moment de détente : prendre ne serait-ce que 5 min, pour pratique des séances de respirations en 3 temps, ou quelques étirements. Se recentrer sur le moment présent, et faire une pause. Cela permet d’éviter d’être submergé, et aide à la gestion du stress quotidien. Pour ceux qui peuvent, le Yoga est de bon allié.
  7. Consommer quotidiennement des produits de la ruche sous toutes les formes !
  8. L’Echinacée : la plante du système immunitaire !
  9. Manger varié et équilibré afin d’apporter tous les micronutriments nécessaires. Les vitamines du groupe B se trouvent partout !  Dans les graines, les farines, les légumineuses, les graines oléagineuses, les viandes et abats, et même les produits laitiers ! sans oublier les fruits et les légumes comme la banane, les oranges, les poivrons, les champignons…
  10. Garder le moral, car tout est lié ! En gardant le moral, je garde la forme et inversement !!

5 oligo-éléments qui ont un rôle dans le système immunitaire :

1. le Fer :  intervient dans la modulation du système immunitaire. On le trouve donc dans l’alimentation sous 2 formes : héminique, d’origine animale et facilement utilisé, et non héminique, d’origine végétale.
Toutes les viandes, poissons, et plus particulièrement dans les viandes rouges et les abats.
Les végétaux, en particulier les légumineuses, puis les légumes verts. L’astuce pour fixer le fer végétal, et d’apporter un filet de jus de citron nos légumes, ainsi la vitamine C du citron fixera le fer non héminique afin d’être facilement utilisé dans l’organisme.

2. Le zinc : améliore la réponse immunitaire, et inhibe la multiplication du virus dans l’organisme.
On le trouve dans l’alimentation, dans les viandes rouges et le poisson essentiellement.

3. sélénium : stimule le système immunitaire en agissant sur le métabolisme thyroïdien, et lutte contre les agressions grâce à son action antioxydante.
On le trouve essentiellement dans les aliments protéiques : viandes, poissons, abats, œufs, céréales, produits laitiers…)

4. magnésium : joue un rôle dans un grand nombre de fonctionnement cellulaire. Compte tenu de son implication dans plusieurs fonctions physiologiques, le magnésium est indispensable au bon fonctionnement général de l’organisme.
On le retrouve dans : les graines oléagineuses, le cacao, les produits céréaliers, et dans les viandes et poissons. Les eaux riches en magnésium peuvent être de bons alliés.

5. cuivre : entre dans la composition de certaines enzymes ainsi il intervient dans la régulation de l’immunité. On le trouve dans les abats, les viandes rouges, le poisson et les produits la mer. La source végétale de cuivre peut être non négligeable, en particulier les fruits oléagineux.

Les produits de la ruche : les incontournables du renforcement immunitaire !

  1. Le miel :  possède plusieurs propriétés. Il est antiseptique, antibactérien, antioxydant et aide à la cicatrisation. Une consommation quotidienne renforce le système immunitaire en luttant et protégeant contre les agressions extérieures.
  2. La propolis : Son rôle dans la ruche est à l’image de ses propriétés. Elle joue le rôle de protection de la ruche d’où son nom en grec ancien « entrée d’une ville ».  Ainsi, elle possède les propriétés antibactérienne et antivirale. On peut la trouver sous forme de gélules, pour bénéficier de ses effets immunorégulateurs et antis viraux.
  3. La gelée royale : nourriture exclusive des reines ! riche en protéines, en vitamines du groupe B, en oligo-éléments et acides-aminées, la gelée royale est un cocktail fortifiant. Elle stimule le système immunitaire en activant la production de globules blancs. Elle aide également au maintien des barrières physiques. Une cure en automne est la bienvenue.
  4. Le pollen de la ruche, ne ressemble pas à la composition du pollen des arbres. Car tout au long de son voyage, le pollen est traité par les enzymes des abeilles. Ce qui lui donne une composition très avantageuse. Il est donc riche en protéines et acides-aminés, en minéraux comme le potassium, en vitamines, et en bonne bactérie pour la flore intestinale. Tout ceci confère au pollen des propriétés immunostimulantes.

5 plantes pour stimuler son immunité :

Il existe une catégorie de plantes dite immunostimulante, c’est-à-dire qu’elle stimule les métabolismes en lien avec le fonctionnement du système immunitaire, afin de le rendre plus efficace. Ces mêmes plantes ont souvent la propriété d’être aussi adaptogène. Elles aident l’organisme à faire face à une agression, en particulier au début, pendant de la phase d’adaptation à cette agression, lors de laquelle l’organisme devra produire une grande quantité de cortisol, risquant alors l’épuisement.

  1. Le ginseng, panax ginseng : c’est une plante adaptogène très intéressante dans la réponse immunitaire. Elle stimule entre autres la production des glandes surrénales productrices de cortisol. Qui aide à la réponse immunitaire.
  2. Eleuthérocoque, eleutherococcus senticosus : il s’agit d’une plante immunostimulante et adaptogène.
  3. L’Echinacée, echinacea angustifolia : elle est immunostimulante, anti-inflammatoire, et stimulante des surrénales.
  4. Les baies de Gogi, lycium barbarum: elles sont de puissants antioxydants, immunostimulantes, anti-inflammatoires. Elles interviennent également dans l’équilibre du système nerveux, et dans le système cardio-vasculaire.
  5. Rhodiola rosea : immuostimulante et phyto-hormone, elle joue également un rôle d’antidépresseur en agissant sur la fatigue.

Demander conseil à un professionnel et éviter tout automédication.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.