Après un long cheminement. De la réflexion aux mille questions. Des régimes yoyo aux soirées en solo. Tant de batailles où nous n’en sortons pas souvent gagnant. La dernière solution, l’opération.

Plusieurs raisons peuvent mener à cette prise de décision. Chaque personne a son vécu, son histoire, sa raison d’être et ses valeurs, qui font de lui un individu intègre et non comparable.

C’est une décision qui se prend de manière médicalisée dans le cadre d’une prise en charge pluridisciplinaire. Je rajouterai qu’elle devrait également être prise avec l’entourage du concerné.
L’opération bariatrique est encadrée par un suivi médical, chirurgicale, un suivi diététique, psychologique, et autres selon les cas, avant et après l’intervention.

La majorité des candidats de l’opération bariatrique, sont si motivés par l’opération qu’ils suivent à la lettre les différents suivis en amont. Puis, enthousiasmé par la perte de poids, négligent le suivi par la suite.
Ce qui est fort dangereux.
Après une intervention aussi lourde que celle de la chirurgie bariatrique, l’organisme subi alors un énorme choc, un gros stress et va devoir réapprendre à vivre.

Un régime très strict dès les premiers jours doit être respecté. En général, il se fait à l’hôpital, où on est normalement bien entouré. Mais une fois de retour à la maison, nous sommes livrés à nous-même, nous et notre nouveau corps.

Ce nouveau corps, qui sort de l’opération bariatrique, change à vue d’œil. Un corps qui change également par ses ressentis. On ne mange plus comme avant. Certains aliments ne passent plus. Et certains jours on ne sait plus quoi manger, ni comment. Les sorties au restaurant, ou les repas entre famille et amis, se font compliquer. S’ensuit des épisodes de grosse fatigue. Mais tant que la balance nous affiche un chiffre qui décroît chaque matin, « ce n’est pas grave… »

Viens ensuite les belles remarques de notre entourage «oh je ne t’ai pas reconnu ! », « comme tu as changé ! », « ah maintenant on peut faire les boutiques ensemble ! ». Des remarques qui nous font plaisirs et nous fait sourire. Un sourire que l’on essaye de retrouver seul face à notre miroir, qui reflète l’image d’un autre moi… « Qui suis-je devenu ? »

C’est en cela que réside toute l’importance du suivi post-opératoire. En plus du suivi médical, l’accompagnement par une diététicienne est essentiel pour aider le patient à réapprendre à manger progressivement. A rester connecter à l’évolution de son nouveau corps pour éviter les carences et la dénutrition. Et surtout, à savoir à quel moment se détacher de la balance et stabiliser son poids.

Le suivi diététique est tout aussi important que le suivi psychologique. Ce changement brutal et rapide peut affecter notre image de soi et engendrer des troubles psychologiques.

Sachant que certains patients opérés de chirurgie bariatrique, négligés, reprennent du poids au bout d’une dizaine d’années. En effet le corps humain est une machine intelligente, il s’adapte à toutes sortes de changements aussi rude soient-elles. Ainsi, il est important de considérer une telle intervention comme un renouveau, une renaissance, une nouvelle vie. Et, les professionnels de santé concernés, sont présents afin d’accompagner les patients dans cette nouvelle vie, en y intégrant une meilleure hygiène de vie.

Pouring tea into cup of tea on grey wooden background

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *